Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 17:31

LIEN VERS LE SITE DE PUBLICATION DE L' ARTICLE : link

 

L'écrivain français Michel Eyquem de Montaigne né en 1533, s'éteint dans son château du Périgord. Son père, enrichi par le négoce, abandonne sa profession pour vivre en gentilhomme. Il donne une bonne instruction à son fils. 

À six ans, après avoir reçu les enseignements d'un précepteur allemand qui ne lui parle qu’en latin, Montaigne entre au collège de Guyenne à Bordeaux. 
À treize ans, il apprend le droit à Toulouse et, en 1554, il est conseiller à la Cour des aides de Périgueux. Il fréquente la Cour jusqu’à la mort de son père en 1568. Il se retire dans ses terres pour se consacrer à l’écriture et à la méditation. Il ne quitte sa fameuse « librairie » qu'en de rares occasions, lors de voyages pour des raisons politiques (il déjoue les intrigues de la Ligue), ou encore pour remplir ses charges de maire de Bordeaux dans la période très troublée des guerres de religion (de 1583 à 1585). 
Dès 1572, il entreprend la rédaction des Essais, dont la première édition paraît en 1580. Ses dernières années sont consacrées à une nouvelle version, publiée après sa mort survenue en 1593. 
Les Essais sont le produit de sa démarche intellectuelle : le « connais-toi toi-même » de Socrate, développé en « Fay ton faict et te cognoy ». L’idée directrice de son œuvre est que tout homme porte en lui « la forme entière de l’humaine condition ». 
En s’analysant lui-même, Montaigne souhaite instruire son lecteur en l’incitant à suivre son exemple. 
En 1576, il fit graver une médaille qui porte sa devise : Que sais-je ?

 

Anne Sculfort

 

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://imados.fr/content/5/0/3/525030/montaigne.jpg&sa=X&ei=_wtSUN-1EIXJ0QW72YGwCg&ved=0CAkQ8wc4Mg&usg=AFQjCNGCZ5kg8-gOsbnZdzlGtK6-OsMhZw

Partager cet article

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article

commentaires