Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 14:49

Source : Université Populaire de Philosophie de Toulouse (WWW.alderan-philo.org)

Cette religion étant, à mon sens, la plus absurde et la plus atroce dans ses dogmes; la plus inintelligible, la plus métaphysique, la plus entortillée et par conséquent la plus sujette à divisions, sectes, schismes, hérésies; la plus funeste à la tranquillité publique, la plus dangereuse pour les souverains par son ordre hiérarchique, ses persécutions et sa discipline; la plus plate, la plus maussade, la plus gothique et la plus triste dans ces cérémonies; la plus puérile et la plus insociable dans sa morale considérée, non dans ce qui lui est commun avec la morale universelle, mais dans ce qui lui est propre et ce qui la constitue morale évangélique, apostolique et chrétienne; la plus intolérante de toutes.

Denis Diderot
Lettre à Viallet (Juillet 1766), dans Correspondance Inédi
te

TEXTE PHILOSOPHIQUE

Jésus recrucifié par les siens

Peu de temps après la mort du grand réformateur que fut Jésus, ses principes ont été abandonnés par ceux-là mêmes qui professaient être ses serviteurs particuliers, avant de devenir une machine destinée à asservir l'humanité et à métamorphoser les oppresseurs en Église nationale. [ ... ] Le système de morale le plus pur jamais prêché aux hommes a été perverti et dénaturé par des constructions artificielles de façon à n'être plus qu'un simple moyen d'acquérir richesse et pouvoir malhonnêtement. [ ... ] Si des hommes honnêtes se montrent incapables d'avaler leurs hérésies impies, ils les leur enfoncent de force dans la gorge, en criant à l'irréligion, tandis qu'eux-mêmes constituent le plus grand obstacle à l'avancée des vraies doctrines de Jésus et sont en fait le véritable antéchrist.

Jefferson Thomas
Writin
gs

CONFÉRENCES SUR L’ATHÉISME ET LA CRITIQUE DES RELIGIONS
Le troisième mercredi du mois, conférence par Éric Lowen


Cycle 2012-2013 sur RELIGION ET VIOLENCE DANS L’HISTOIRE I
de l’antiquité au 8è
me siècle


N°9 - MERCREDI
19 JUIN 2013 À 20H30

LA GUERRE DES CHRÉTIENTÉS DANS L’ANTIQUITÉ
La naissance de l’hérétisme
La christianisation de l’empire romain ne donna pas seulement naissance à des conflits entre chrétiens et païens mais aussi à des conflits très violents entre religions chrétiennes. Le sentiment actuel d’unité de la chrétienté n’est dû qu’à la méconnaissance des violentes guerres qui ont opposé les églises chrétiennes au fur et à mesure que les dogmes se formalisaient, chacune tendant d’imposer le monopole de leur christianisme et cela d'autant plus qu'elles étaient proches des pouvoirs. Ainsi naquirent les notions d’hérésie et de dogme.

Les conférences commencent à 20H30 précises.
La
[i]Maison de la philosophie est ouverte dès 20H, pensez à arriver suffisamment à l’avance.
Participation : 4€, adhérents : gratuit.

Citations de Diderot et Jefferson Thomas Writings sur le christianisme (Source :Université Populaire de Philosophie de Toulouse)

Partager cet article

Repost 0
DominiqueGiraudet
commenter cet article

commentaires