Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 18:20

ARTICLE DE MON BLOG QUE JE REMET EN LIGNE CAR JE TROUVE QU ' IL POSE UNE QUESTION INTERESSANTE ET IMPORTANTE .

 

La morale

Le problème de l'identité du moi  : nous  avons tendance à penser que nous sommes toujours la même personne, que notre moi actuel est le même qu'il y a cinq ans, malgré les changements qui affectent de nombreux aspects de notre personnalité. Nous pourrions à partir de là rechercher un soi sous-jacent, qui demeure le même sous les autres changements, et nous demander quelle est sa nature et ce qui le distingue des accidents qui nous affectent.

Mais Hume nie que nous puissions faire la moindre différence entre un tel moi mystérieux et les changements dont on prétend qu'ils lui appartiennent ou qui en découlent. Donc, lorsque nous nous examinons nous-mêmes, nous ne pourrons seulement percevoir que des ensembles d'idées et de sentiment. Donc, étant donné que l'âme est quelque chose de trop subjectif, l'introspection ne permet jamais de percevoir une substance que nous pourrions appeler « MOI ». Le moi n'est rien d'autre qu'un agrégat de perceptions liées, et, selon Hume, ces perceptions n'appartiennent à rien. L'âme est ainsi une communauté qui possède une certaine identité, non en vertu de son essence, mais par la composition d'éléments changeant continuellement. Le problème de l'identité du moi est alors pour Hume le problème de la cohésion de l'expérience individuelle. Or, il fera remarquer dans l'appendice du Traité que cette explication du moi ne le satisfait pas, mais il ne s'en expliqua jamais ! La pensée Humienne sur le moi est fort génante car il remet en doute sa réalité même. Selon lui l'identité personnelle pourrait bien n'être qu'une simple fiction philosophique.

 

4990039217_ab0d9a0f1d.jpg

Partager cet article

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article

commentaires

Dominique Giraudet 16/09/2010 12:54



Bonjour Oscar ,


 


Merci pour votre bon commentaire . Je suis très intéressé par le lien que vous établissez entre les pensées de ces trois écrivains : le philosophe ,le médecin et le physicien
. Tout cela m'incite et me motive à creuser cette question en ce sens , c'est à dire dans le sens de David Hume .


Bien amicalement,


Dominique



Oscar 14/09/2010 20:11



Oui, Dominique!


Et quelques auteurs pensent que seuls les souvenirs accumulés dans le cerveau, en un mot la mémoire, permettent de poser en hypothèse, sans plus, cette identité personnelle;


dont Oliver Sacks dans un des récits de "L'homme qui prenait sa femme pour un chapeau", et... Erwin Schrödinger!!