Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 17:02

 Je signale à votre attention ce lien ,  je viens de terminer cet article remarquable , il permet déjà de mieux connaitre et comprendre la pensée de S . Weil ( ce qui n'est déjà pas rien  ! )

mais aussi ses accointances et divergences possibles avec la tradition dualiste .  

 

 

Bien amicalement ,

 

Dominique Giraudet

 

 

link

 

 

28606928_3e2f81b1ae.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 12:03

Cioran-Chestov: Audaces et insoumissions

Evénement

Information publiée le vendredi 9 avril 2010 par Matthieu Vernet (source : Institut Culturel Roumain)

Vendredi 23 avril 2010, Maison de la recherche de la Sorbonne, salle de conférence D 035

La Société d'Etudes Léon Chestov et l'Institut Culturel Roumain de Paris

en partenariat avec

Le Centre de Recherche en Littérature Comparée Paris IV- Sorbonne

vous invitent au

 


COLLOQUE INTERNATIONAL

LEON CHESTOV – EMIL CIORAN

Audaces et insoumissions : penser l'existence avec Emil Cioran et Léon Chestov



Vendredi, le 23 AVRIL 2010 de 9h30 à 17h00

Maison de la recherche de la Sorbonne, salle de conférence D 035

18 rue Serpente, 75006 Paris, M° Saint-Michel

 



Ce colloque se propose d'éclairer la relation entre les deux penseurs, leur approche iconoclaste de la foi ainsi que de la raison, en essayant de déceler leur conception de l'existence, du temps et du rapport entre la finitude humaine et l'infini de Dieu. La relation entre Chestov, Cioran et Nietzsche pourrait, dans ce contexte, fournir la matière d'un débat consacré à la tension entre la pensée existentielle et la philosophie classique sur la question de la vérité et de l'être. Les intervenants pourront également évoquer l'emploi du paradoxe et de l'ironie, de l'aphorisme et de la maxime ou de la phrase courte dans l'oeuvre de Cioran et de Chestov.

 


Intervenants:

Ramona Fotiade

(Université de Glasgow, présidente de la Société d'Études Léon Chestov)

L'Apothéose du déracinement: l'exile et la subversion de la raison chez Cioran et Chestov.

Aurélien Demars

(Université de Lyon 1)

La mort selon Cioran et Chestov.

Nicolas Cavaillès

(philosophe et traducteur de littérature roumaine)

Ecriture et révélation. Cioran, Chestov, Pascal.

Simona Modreanu

(chef de la chair de français à l'Université de Jassy, Roumanie, auteure de la monographie Emil Cioran/Oxus)

Cioran, Chestov et la tentation du vide.



 

Responsable : Institut Culturel Roumain

 

Url de référence :
http://www.institut-roumain.org/

 

Adresse : 1 rue de l'Exposition 75007
504338578_42790820db.jpg


Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 02:25

Présentation de l'éditeur

Catharisme au vrai visage... visage humain, visage vivant. On ne trouvera pas ici une vaine construction de cette imagination " combleuse de vide " qui, depuis le début du XXe siècle, porte tant d'auteurs à fabriquer un catharisme mythologique à petits renforts de trésors cachés, de Graals pyrénéens, d'inédits de Platon ou de rêves bouddhistes. Le catharisme fut l'un des grands courants du Moyen Age chrétien : particulièrement, mais non exclusivement implanté en Occitanie, déraciné par le fer des armées catholiques, les procédures de Home et les bûchers, il disparut de l'Histoire à la fin du XVe siècle, laissant, par-delà une longue oblitération, un message vivant, tiré de la mémoire des documents médiévaux. Christianisme sans damnation éternelle et sans croix, le catharisme refusa le mal et la violence et crut en la bonté fondamentale de la nature humaine. Le vrai visage du catharisme, celui des Bons Hommes dont le bâton sonnait de bourg en château, de ville en désert clandestin, celui des croyantes entraînant ceux qu'elles aimaient dans leur aventure et dans leur foi, c'est le visage que les cathares nous montrent à travers le miroir dépoli des manuscrits et du temps.

Biographie de l'auteur

Anne Brenon est diplômée de l'Ecole des Chartes, Conservateur des Archives de France, diplômée de l'École des Hautes Etudes en Sciences Religieuses et spécialiste du catharisme occitan et des hérésies médiévales. Elle a en outre fondé la revue Heresis.


Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 18:37

Emission proposée par le site "Hérésis " .

 

link

 

4476567899_53a71b769e.jpg

 

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 15:05

La pensée dualiste est un élément fondamental du catharisme :

« ... Mais si le Seigneur vrai Dieu, avait, au sens propre et principal,
créé les ténèbres et le mal,
il serait à n'en pas douter la cause et le principe de tout mal,
ce qu'il est vain et funeste de penser.»

Extrait du «Livre des Deux Principes»
Réédition de 1973, aux éditions du Cerf,
collection des Sources Chrétiennes.


« ... Ils distinguent donc deux créateurs, Dieu et le diable,
et deux créations, l'une des êtres invisibles et immatériels
et l'autre des choses visibles et matérielles.»

Extrait du «Manuel de l'Inquisiteur» de Bernard Gui
Réédition de 1964, aux éditions Les Belles Lettres, Paris.

 

 

4476657546_edb3cb7eb9.jpg



Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 10:32

Par-dessus l'infinité de l'espace et du temps, l'amour infiniment plus infini de Dieu vient nous saisir. Il vient à son heure. Nous avons le pouvoir de consentir à l'accueillir ou de refuser. Si nous restons sourds il revient et revient encore comme un mendiant, mais aussi comme un mendiant, un jour il ne revient plus.»

 

Cioran: «Elle est juste l’observation de Simone Weil, selon laquelle le christianisme était au judaïsme ce que le catharisme devait être à l’égard du christianisme…»
Cioran, Cahiers (1957-1972), Gallimard p. 375.


20000420150812-38986.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 10:19

Un exposé clair et rigoureux par une grande spécialiste de ce domaine .

 

Bien amicalement ,

 

Dominique Giraudet

 

LIEN FONCTIONNEL COMPLET ( SUR LE SITE , CLIQUER : "TRIBY - CATHARISME ") :  link

 

3576440602_ccd16d6e30.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 12:46

4525915917_0a07ac1c3f.jpg

Ontologie

Achille C. Varzi

 

Traduit de l'italien par Jean-Maurice Monnoyer

Parution : 9 avril 2010
125 x 190 mm, 192 pages

ISBN : 978-2-916120-11-9

15 € TTC

Titre original

Ontologia – Laterza, 2005

L'œuvre

Qu’est-ce que l’ontologie ? Qu’est-ce qui la distingue de la métaphysique ? Et à laquelle de ces deux disciplines faut-il accorder la préséance ? On a coutume de définir l’ontologie comme la discipline qui tente de répondre à la question : « Qu’est-ce qui existe ? » La réponse à cette question simple ne l’est apparemment pas moins : « Tout. » Car il serait logiquement contradictoire d’affirmer qu’il existe des choses qui n’existent pas.
Toutefois, il revient à l’ontologie de dresser l’inventaire des entités existantes, lesquelles n’ont manifestement pas toutes le même « mode d’existence ». Une table ou un éléphant existent matériellement, mais qu’en est-il de l’idée de table en général et de l’espèce « éléphant » ? Existe-t-il des frontières et des États comme il existe des tables et des chaises ? Et que dire de l’existence des nombres ou d’un personnage de fiction comme Ulysse ?

Prenant le parti de la primauté de l’ontologie (ce qui existe) à l’égard de la métaphysique (ce que sont ces choses qui existent), Varzi offre, à l’aide d’exemples simples et de nombreuses références utiles, un panorama clair des recherches contemporaines en ontologie. Le lecteur curieux prendra ainsi connaissance des nombreux débats contemporains qui opposent nominalistes et réalistes, possibilistes et actualistes, perdurantistes et endurantistes, ainsi que des développements récents de l’ontologie formelle et notamment de la méréologie.

Ouvrage publié avec le concours du Centre national du Livre.

L'auteur

Achille C. Varzi est professeur à l’université Columbia, à New York, où il enseigne la logique et la métaphysique. Il a notamment publié Parole, oggetti, eventi e altri argomenti di metafisica ; Holes and Others Superficialities et Semplicità Insurmontabili. Il s’intéresse particulièrement aux problèmes de la représentation spatiale et de l’identité à travers le temps. Il est membre du comité éditorial de la Stanford Encyclopedia of Philosophy. A ce jour, seules ses 39 petites histoires philosophiques d’une redoutable simplicité, écrites avec R. Casati, ont été publiées en français

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 11:35

La tendance de Jérôme Garcin

Bienvenue sur la planète des singes

Par Jérôme Garcin

Il convient de noter, en cette rugissante année du Tigre, le retour en force du singe, dont Jules Renard écrivait : « C'est un homme qui n'a pas réussi.» Coup de blues ? Besoin de tendresse  ? Désir de retourner à l'état sauvage ? Ras-le-bol de l'épilation intégrale ? Envie de jungle ? La France de 2010 raffole du primate. Si un macaque se présentait aux élections, elle voterait pour lui.

 

 

Nenette_Nicolas-Philibert.jpg

 

 

Au jardin des Plantes, Nénette, la vieille orang-outan native de Bornéo, était une vedette, qui recevait déjà l'hommage annuel de 600.000 groupies ; depuis que Nicolas Philibert lui a consacré un film, c'est une star.

 

On envie son pelage roux - même pas de poils blancs. On cherche le secret de sa longévité dans son régime alimentaire (thé vert plus yaourt au goûter.) On lui trouve un air de penseuse de Rodin. Bref, on est gagné par un anthropomorphisme, comment dire, réconfortant. C'est d'autant plus facile que Nénette ne parle pas, sauf avec les yeux. Les visiteurs, eux, disent beaucoup de conneries.

 

link

 

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 10:40

 

LE MIROIR DES ÂMES SIMPLES ET ANÉANTIES
      
Et qui seulement demeurent en vouloir et désir d'Amour
Par Marguerite Porete
Introduction, traduction et notes par Max Huot de Longchamp

Comme dans une pièce de théâtre l'Amour, l'Âme libérée, la Raison, la Vérité, la Pure Courtoisie ou encore la Connaissance de la Lumière Divine, se livrent dans cet ouvrage d'une très grande richesse spirituelle, à un dialogue dans lequel l'auteur pose les questions qui ont façonné l'âme occidentale : L'Amour vrai est-il soumis à autre chose qu'à lui-même ? Fût-ce à la morale ? A la religion ? A Dieu, même ? Désignée comme 'béguine', l'auteur dont la force et l'audace des interrogations nous interpellent aujourd'hui, sera envoyée au bûcher de l'Inquisition en 1310.
270 pages - 7,47 Euros - poids : 200 g

link

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article