Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 12:08

 

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 09:50

 

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 11:57
Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 15:51

 

 

                                  Je parle pour tout arbre qui ne peut parler

               Et que chaque printemps rend plus noble

               Tout arbre qui, silencieux et pensif,

               Ouvre tout grand ses bras en sa forte prière

               Et verse en cette offrande une vaste bénédiction.

 

        SIDNEY LANIER

 

 

 

 

http://www.kazeo.com/sites/fr/photos/267/Nos-Arbres-si-magnifiques_2679154-L.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 14:19

Un article de fond intéressant .

 

LIEN :      link   

 

forest4.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 14:04

 

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 17:54

Une conférence - entretien avec Antonio R.Damasio sur la conscience , en français. Des vues claires , larges et très intéressantes , importantes sur ces questions difficiles ou heureusement la question de la conscience animale n'est pas absente .

 

link

 

5481508061_11b7fbea71.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 12:40

 

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 15:00

Kierkegaard est un philosophe danois.

  • Il défend une conception individualiste. Il critique le panthéisme du romantisme et l'historicisme de Hegel qui selon lui, noient la responsabilité individuelle.

  • Pour Kierkegaard, la religion s'impose avec une telle évidence qu'elle s'oppose à la raison et qu'il faut choisir
  • Il pense que les vérités objectives de Hegel (état, famille) ne peuvent pas s'appliquer à l'existence individuelle. Il ne s'agit pas tant de trouver la Vérité que de trouver nos propres vérités. Il oppose l'individu au système.
  • La description générale de la nature profonde de l'homme ne présente pour Kierkegaard aucun intérêt. C'est dans l'action et tout particulièrement face à un choix que nous avons affaire à notre propre existence.

    • Exemple donné par Bouddha à quelqu'un qui lui reprochait de ne donner aucun réponse satisfaisante à la nature profonde de l'homme (comme Kierkegaard) : un homme blessé par une flèche empoisonnée ne demande pas par pur intérêt théorique de quoi la flèche est faite et avec quel angle elle a été tirée ; mais plutôt si on peut l'aider à la retirer et à se soigner.
  • Les vérités sont "subjectives", ce qui veut dire pour Kierkegaard que les vérités vraiment importantes sont personnelles. Par exemple la vérité du christianisme n'est pas un sujet théorique mais un sujet que l'on tente d'approcher en son âme et conscience.

  • Les vérités déterminées par la raison sont par exemple 3 + 2 = 5 ; Mais la question de savoir si quelqu'un nous a pardonné est plus important car c'est une question qui peut accompagner toute la vie. Ce n'est pas la raison mais la foi qui est essentielle pour les problèmes religieux. Au moyen âge on disait : "credo quia absurdum" (je crois parce que c'est contraire à la raison)
  • Trois notions sont utilisées par Kierkegaard pour faire une critique de la tradition philosophique et de la société : l'existence, la vérité subjective et la foi. C'est avant tout une critique de la civilisation où l'homme est devenu le "grand public" ou la "masse". "La foule est le contraire de la vérité", "la vérité est toujours du coté de la minorité".
  • Il y a trois attitudes possibles face à l'existence (qui correspondent aux 3 stades de la vie) :
    • Le stade esthétique : On est dans l'instant, le plaisir. Le bien est ce qui est beau, agréable. la vie est un jeu (romantisme). On ressent un sentiment d'angoisse et de vide. L'esthète peut choisir de faire le grand saut pour passer au stade supérieur

    • Le stade éthique : basé sur la gravité et les critères moraux (voir l'éthique du devoir chez Kant). L'essentiel est de choisir. Ce stade entraîne une lassitude de ne jamais faillir.

    • Le stade religieux : "tomber vivant entre les mains de Dieu" pour trouver la réconciliation tant espérée avec soi-même. Cela représente pour Kierkegaard le christianisme mais eut une grande influence sur des philosophes non chrétiens tels que les existentialistes du XXème siècle.

Philosophie

Extrait du blog de Jean-Michel Cornu :  

 

http://www.cornu.eu.org/news/soren-kirkegaard-1813-1855

   Le tombeau de Merlin
Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 19:38

Présentation de l'éditeur

Presque toutes les langues d'Europe et plusieurs grandes langues d'Asie sont apparentées par le vocabulaire et les structures grammaticales, et forment une famille, appelée conventionnellement "indo-européenne", qui est aujourd'hui la plus importante du monde. Et tout comme les ressemblances entre le français, l'italien et l'espagnol s'expliquent par une commune origine latine, celles entre le latin lui-même, le grec, le slave ou le sanscrit, signifient qu'elles proviennent d'une source commune, une langue-mère baptisée "indo-européen". Les comparatistes s'emploient depuis deux siècles à en reconstituer la phonologie, la morphologie et le vocabulaire. Cette langue a nécessairement été parlée, à l'origine, par un groupe humain concret que nous appelons les "Indo-Européens". Quand et où vivaient-ils ? Qu'avaient-ils d'autre en commun que la langue ? Comment ont-ils diffusé leur parler ? Peut-on retrouver leurs traces matérielles ? De nombreuses théories prétendent répondre à ces questions, mais aucune n'est parfaitement démontrée. Ce livre présente les trois volets essentiels du problème indo-européen : linguistique, culturel et archéologique. Il retrace l'histoire des recherches jusqu'à leurs avancées les plus récentes et les plus discutées (génétique des populations, "super-familles" de langues...). Une place particulière est faite aux débats actuels sur l'identification des Indo-Européens à certains phénomènes archéologiques, et sur les liens entre eux et les peuples historiques qui sont leurs héritiers. D'une présentation claire, cette seconde édition, revue et corrigée, s'adresse au large public de ceux qui souhaitent comprendre les tenants et aboutissants d'une question fondamentale pour l'histoire de l'Europe et du monde.

Biographie de l'auteur

Iaroslav Lebedynsky, spécialiste des peuples de la steppe et du Caucase, enseigne l'histoire de l'Ukraine à l'Institut national des langues et civilisations orientales à Paris. Il a souvent abordé la thématique indo-européenne dans ses travaux. Il a déjà publié, aux éditions Errance, Les Scythes (2001), Les Sarmates (2002), Les Cosaques (2003), Les Cimmériens (2004), Les Saces (2006), Les Nomades (2' édition 2007), De l'épée scythe au sabre mongol (2008), Les Amazones (2009) et, en collaboration avec Vladimir Kouznetsov, I,es Alains (2` édition 2005) ; aux éditions Actes Sud / Errance, avec Katalin Escher, Le Dossier Attila (2007). Il a traduit le roman de Gillian Bradshaw LAigle et le Dragon, publié aux éditions Actes Sud / Errance.

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/513zNVxUhBL._SS500_.jpg

 

 

 

5455244521_fd410c6f9c.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article