Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 15:52

 

 

" homme de vérité"

  rostbt1.jpg (5750 octets)

    Pamphlétaire, moraliste, historien des sciences de la vie, biologiste, vulgarisateur scientifique, pacifiste, humaniste... Jean Rostand (1894-1977) fut tout cela. Ajoutons qu'il fut aussi libre penseur (et même président d'honneur de la Libre Pensée) et que, tout au long de son existence consacrée à la recherche de la vérité, il fit montre d'une honnêteté intellectuelle hors du commun et d'une exceptionnelle ouverture d'esprit. On peut considérer comme le plus grand sage du XXe siècle cet homme qui ne fit jamais preuve du moindre sectarisme.

 

"LIBERTE DE L'ESPRIT, RESPECT DE L'HOMME, AMOUR DU VRAI...

   QU'ON N'ATTENDE PAS DE MOI QUE, PRES DE M'ACHEVER, JE RENIE LES QUELQUES IDÉES DONT J'AI VÉCU."

signature (9073 octets)

Rostand2.jpg (37580 octets)

LIEN  :        link

 

 

 

 

3557609126_4bd9957a60.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 11:18
[[Auteur:|]] Fiodor Tiouttchev

Silentium !
Traduit par Eugène-Melchior de Vogüé

 

 

 

« Tais-toi, cache-toi et dérobe — tes pensées, tes sentiments. — C’est assez que dans le fond de ton âme — ils se lèvent et se couchent — comme les claires étoiles dans les profondeurs de la nuit. — Admire-les et tais-toi.

« Le cœur peut-il s’expliquer ? — Un autre peut-il te comprendre ? — Comprendra-t-il de quoi tu vis ? — La pensée exprimée est déjà un mensonge. — En faisant jaillir la source, tu la troubles ; — bois-y longuement et tais-toi.

« Sache vivre en toi-même ; — il y a dans ton âme tout un monde — de pensées mystérieuses, enchantées ; — le bruit du dehors les étoufferait, — les rayons du jour les aveugleraient. — Prête l’oreille à leur musique et tais-toi. »

 

 

LIEN :         link

 

 

4924550482_2f261dc240.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 10:47

LIEN :         link

 

 

 

4894058071_1552af979a.jpg

 

 

4648791124_440ed8c8fb.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 15:39
Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 10:56

LIEN :         link

 

 

 

3110487416_34ef323ca4.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 09:40

4595694763_9192fe48c5.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 09:33
Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 09:10

  LIEN :      link

3259170279_6b7f7250f8.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 08:37
Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 10:32

LIEN   :       link

 

 

Stanislas Lem - Solaris

 

(...) Stanislas Lem est un homme de très haute culture. Aussi bien les mathématiques avancées que la cybernétique, que la physique théorique, que la biologie moléculaire lui sont parfaitement familières.

 

Il est profondément pessimiste. Ce pessimisme peut évidemment être dû en grande partie à la situation politique en Pologne. Mais je pense qu’il s’agit d’un pessimisme beaucoup plus profond, intemporel. Lem est un homme à la recherche d’une religion, et je pense qu’il ne peut l’avouer, même à lui-même.

 

Ce pessimisme, d’ailleurs, ne lui fait pas perdre son sens de l’humour. Un de ses livres est dédié par le petit texte que voici : « Personne ne m’a aidé à faire ce livre. Quant au gens qui ont essayé de m’empêcher de travailler, ils sont trop nombreux pour être tous cités. »

 

Lem est certainement un des auteurs les plus graves, le plus profond de la science-fiction moderne. Il pose des problèmes essentiels, méritant la plus profonde réflexion.

 

Voici ce qui est posé dans le livre que vous allez lire. La théorie moderne sur l’origine de la vie est celle-ci : dans les océans à la surface de la Terre, il s’est formé des substances préparant la vie est celle-ci : dans les océans à la surface de la Terre, il s’est formé des substances préparant la vie. C’est ce que le biologiste anglais J.B.S. Haldane a appelé une « soupe vivante » Cette « soupe vivante » s’est ensuite séparée en gouttelettes qu’on appelle les coacervats. Ces gouttelettes se sont ensuite transformées en cellules, et ensuite, dans un laps de temps comprenant des milliards d’années, se sont formés les organismes à plusieurs cellules, aboutissant finalement à l’homme.

 

 

Lem suppose une planète où les coacervats ne sont pas séparés, mais où tout l’océan est devenu vivant, puis intelligent. Une telle intelligence nous dépasse, évidemment, comme nous-même dépassons en intelligence les virus et les bactéries. C’est cette planète imaginaire que Lem appelle Solaris.

 

Solaris tourne autour d’une étoile autre que notre Soleil. Les hommes du futur la découvrent et constatent que c’est une planète qui corrige sa trajectoire autour de son étoile d’une façon qui prouve l’existence d’une haute intelligence. Ils débarquent à la surface de Solaris, installent des satellites artificiels et essaient d’abord de communiquer et ensuite de comprendre les activités du système intelligent, de l’océan intelligent, qui recouvre entièrement Solaris.

 

Et ils constatent que ce problème de communication est extrêmement difficile. Des deux côtés, la bonne volonté ne manque pas. Mais la distance intellectuelle est énorme, plus grande encore que celle qui sépare l’homme du virus. A la fin du livre, le problème n’est toujours pas résolu. Mais, à travers une intrigue passionnante, le lecteur aura découvert les vraies difficultés de la communication, et il aura appris à réfléchir à beaucoup d’aspects de la vie qui, normalement, ne l’auront pas frappé.

 

Car tous les problèmes sont essentiellement des problèmes de communication.

 

Solaris est entièrement au-dessus des naïves histoires de la science-fiction, où l’on rencontre des extra-terrestres, et où on communique immédiatement avec eux. Il dépasse ces histoires, comme la machine destinée à débarquer dans la Lune, et qui par une curieuse coïncidence, s’appelle aussi LEM (Lunar Experimental Module) dépasse l’obus de Jules Verne.

Tous les ouvrages de Lem posent des problèmes de ce genre, et proposent souvent des solutions extraordinaires.

 

Lem est profondément sceptique sur le postulat fondamental, rarement exprimé, qui est à la base de toute science. Ce postulat est celui-ci : l’homme est capable de tout comprendre.

 

Pour Lem, c’est inexact. On arrivera à rencontrer dans l’univers, et peut-être sur Terre, des évènements, des êtres et des objets absolument incompréhensibles parce qu’au-delà du rayon d’action de notre imagination.

Lem rejoint là J.B.S. Haldane, qui a écrit : « L’univers est non seulement plus bizarre qu’il ne ‘paraît. Il est plus bizarre que tout ce que nous pouvons imaginer. » Des idées analogues ont été émises assez récemment par le savant français Pierre Auger. (...)

 

Jacques Bergier

 

 

2601941770_0d51dc704c.jpg

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article