Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 11:10

 

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/continent_sciences/fiche.php?diffusion_id=68547

Témoignage public inhabituel dans sa franchise et sa clarté, il donne un bon aperçu de ce que nous, psychiatres, pouvons entendre au quotidien. L’aspect totalement incompréhensible, pour les observateurs extérieurs que nous sommes, du désir de mort exprimé par le physicien rend palpable certains des mécanismes internes qui déterminent nos désirs.

Guillaume

 

Extrait :

Bernard Diu http://image.radio-france.fr/img/vide.gif
La constellation de la Vierge : autobiographie d'un savant aux prises avec la vie
Hermann - Septembre 2008
http://image.radio-france.fr/img/vide.gif

 

http://image.radio-france.fr/img/vide.gif
2 septembre 1991, midi : sur le campus de Jussieu, un professeur de physique se jette dans le vide du haut du dernier étage de la tour 14. Il veut en finir avec la Vie. Miraculeusement, Bernard Diu survivra à cette chute vertigineuse.

Aujourd'hui, à travers un récit troublant, il témoigne et s'explique, sans retenue ni complaisance, sur ce geste désespéré. En découle un vif plaidoyer en faveur du droit au suicide assisté, qu'il rebaptise IVV (Interruption Volontaire de la Vie).
- 4e de couverture -

 

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 11:32

Einar Mar Gudmundsson (1954 - ….)

Les Anges de l'univers

Flammarion , 1998

213 p., 21 x 14 cm

" Il est certain que je comprends aussi peu la réalité qu'elle ne me comprend. A cet égard, nous

sommes quittes. Mais elle ne me doit aucune explication, tandis que moi je suis censé lui rendre des

comptes. " : ainsi s'exprime Páll Olafsson, au détour d'une des maintes réflexions qui meublent ses

curieuses journées. Car ce fils de chauffeur de taxi, qui ne cesse de faire défiler le film de sa vie, est le

pensionnaire de l'hôpital psychiatrique de Kleppur. Si le jour de sa naissance, qui correspond à

l'entrée de l'Islande dans l'Otan, lui semble être un premier malentendu, les coïncidences suivantes

s'enchaînent comme autant de tableautins cocasses et incongrus. Ainsi l'arrivée dans la passe de

Reykjavik d'un superbe voilier, propriété d'un marquis richissime... n'est en vérité que l'embarcation

d'un adolescent atteint de mal de mer. Et lorsque s'ouvre la célèbre et si attendue chasse aux oies

sauvages et aux perdrix des neiges, gare à ce que l'oeil du chasseur ne soit pris pour cible

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 10:40
 

L''image de la sphère infinie constitue la métaphore la plus frappante de l'intelligence divine elle-même, dans son rapport à l'ensemble de la création. De quoi s'agit-il? Parmi les propositions du Livre des XXIV philosophes, parfois attribué à Hermès Trismégiste, il en est plusieurs qui semblent avoir fortement marqué l'imagination de Maître Eckhart. La seconde proposition de ce livre s'articule comme suit: "Dieu est une sphère infinie, dont le centre est partout, et la circonférence nulle part." (Deus est sphaera infinita, cuius centrum est ubique, circumferentia nusquam.) (1) Maître Eckhart non seulement varie sur ce thème célèbre, en combinant parfois cette proposition avec la troisième ou la dix-huitième (2), mais il va plus loin, en définissant comme intellectuelle la nature de cette sphère, ajustant de la sorte l'image déconcertante du pseudo-Hermès Trismégiste à sa vision d'une mystique spéculative: "'Deus', ut ait sapiens, 'est sphaera' intellectualis 'infinita, cuius centrum est ubique cum circumferentia'" On remarque ­ outre l'adjonction du mot intellect ­ que Maître Eckhart fait coïncider le centre avec la circonférence, de sorte que, le centre étant partout et la circonférence nulle part, il est possible de déduire que la circonférence n'est que par le centre, qu'elle tire son être et son intelligence de ce dernier, sans pour autant être ce dernier; car le centre n'est pas la circonférence, mais il est avec la circonférence. C'est ainsi que l'être est "partout" avec la créature, car il supporte toutes choses ­ alors que le "nulle part" n'est que dans le néant de la créature prise en elle-même. Rien n'est en effet aussi dépourvu de "lieu" que le néant, de sorte que "néant" est proprement le lieu de "nulle part". L'image de la sphère infinie désigne ainsi toute la plénitude de Dieu, laquelle, omniprésente, vient combler en son intérieur le "nulle part" de la créature, afin de tirer cette dernière de son néant. La créature apparaît alors comme un moyen terme entre Dieu et le néant (quasi medium inter deum et nihil), ou encore, comme un intermédiaire entre le "nulle part" du pourtour de la sphère et la plénitude même de Dieu. Cette vision ne compromet pas la transcendance divine, car Dieu est certes "partout", mais il demeure "au centre", ce qui revient à dire qu'il est caché. Voilà pourquoi, bien qu'il soit "partout", Dieu n'est ­ sous une autre perspective ­ localisable "nulle part"; par le fait même qu'il reste toujours "à l'intérieur", il résulte qu'on ne peut le localiser, de sorte que son intériorité absolue est proprement le signe de sa transcendance absolue.(3)

 


 

Notes:

1. Clemens Baeumker, "Das pseudo-hermetische 'Buch der vierundzwanzig Meister', Studien und Charakteristiken zur Geschichte der Philosophie des Mittelalters." in Beiträge zur Geschichte der Philosophie und Theologie des Mittelalters XXV, 1928, p. 208. Le Liber XXIV Philosophorum ­ utilisé avec prédilection par Maître Eckhart ­ a longtemps été attribué à Hermès Trismégiste. Cette attribution, ainsi que la condamnation des écrits de Maître Eckhart, auraient conduit par la suite à la mutilation de certains manuscrits reproduisant les propositions des XXIV philosophes. Cf. à ce sujet M. d'Alverny, "Un témoin muet des luttes doctrinales du XIIIe siècles", in Archives d'histoire doctrinale et littéraire du Moyen Age, XVII, 1949, p. 223. Le 'Liber XXIV philosophorum' a été traduit du latin, édité et annoté par Françoise Hudry: Le Livre des XXIV Philosophes, Jérôme Millon, Paris 1989.

2. Prop. III: "Deus est totus in quolibet sui", Prop. XVIII: "Deus est sphaera, cuius tot sunt circumferentiae, quod sunt puncta", Baeumker, op. cit. p. 208 et 212.

3. Tiré de Wolfgang Wackernagel, Ymagine denudari. Éthique de l'image et métaphysique de l'abstraction chez Maître Eckhart, Études de philosophie médiévale n° 68, Paris, Vrin 1991, p. 127.

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 09:54
http://parolesdesjours.free.fr

Le séminaire de Gérard Guest est en ligne:

Dixième séance, 13 décembre 2008:

Déboîtement entre le "Dieu caché" de Pascal et le "dernier dieu" de Heidegger (6' 16)

Inintelligence en France de la question de Dieu chez Heidegger (7' 01)

Récapitulation des thèmes pascaliens chez Heidegger (4' 16)

L'herméneutique de la révélation selon Pascal (6' 22)

Précision sur Isaïe 45, 15: le deus absconditus (7' 31)

L'abscondité de Dieu comme secret selon Pascal (4' 22)

Critique d'une volonté de restreindre l'herméneutique au Temple (12' 35)

Sortir d'une perspective religieuse pour accéder à l'Ereignis (3' 48)

Cheminement de pensée  menant jusqu'au signe de la passée du dernier dieu (9' 52)

Fugacité de la passée du dernier dieu (7' 37)

Le dieu "tout autre" à l'égard du dieu chrétien (14' 16)

Le dernier dieu et les dieux enfuis (8' 32)

Les sources du dernier dieu: Nietzche, Moïse,  Hölderlin, Rilke (14' 30)

Afflux ou fuite du dernier dieu (7' 51)

Le "lointain de l'indécidable"; le dieu ultime "n'est pas l'événement lui-même" (17' 03)

Remarques sur la version allemande de la citation (11' 41)

L'herméneutique et l'Ereignis; le double délaissement  pascalien (4' 32)

La question de l'alliance entre l'homme et le dernier dieu (8' 39)

"Théologie" de Heidegger (13' 59)

Discussions  sur une issue hors de l'onto-théo-logie (12' 04)

Questions sur la "passée" du dernier dieu (16' 11)


http://parolesdesjours.free.fr






Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 09:05

 

On a beau savoir que la bêtise de l’Homme atteint souvent des sommets, mais là…

Extrait du dernier courrier international.

Guillaume

 

TANZANIE •  Les albinos en insécurité permanente http://www.courrierinternational.com/img/espaceur.gif

Victimes de croyances et de préjugés, les membres de cette “communauté” vivent dans l’angoisse d’être assassinés et transformés en amulettes. Les autorités commencent à peine à s’en préoccuper. http://www.courrierinternational.com/img/espaceur.gifAl-Shaymaa Kwegyir, une parlementaire tanzanienne, raconte cette terrible histoire avec tristesse et horreur : la famille d’une femme appelée Salma lui a dit d’habiller son bébé, une petite fille, tout en noir et de le laisser tout seul dans une case. “La maman ne comprenait pas pourquoi mais elle a obéi aux anciens. Quelques heures plus tard, des inconnus sont arrivés et sont allés droit à la case. Ils ont coupé les jambes de l’enfant à coups de machette. Puis ils lui ont tranché la gorge, ont versé le sang dans un pot et l’ont bu.” La Tanzanie a connu au moins 29 meurtres d’albinos depuis un an, et Al-Shaymaa Kwegyir, qui est elle-même albinos, est devenue l’une des personnalités politiques les plus engagées sur la question. Elle a prouvé que les tueurs, qui travaillent pour des sorciers, pratiquent le cannibalisme et revendent des morceaux de corps pour fabriquer des amulettes.
Les acheteurs, qui viennent parfois de République démocratique du Congo, du Burundi, du Kenya et d’Ouganda, sont convaincus que les jambes, les parties génitales et les cheveux des albinos leur permettront de devenir riches instantanément. La plus jeune victime à ce jour avait 7 mois. Al-Shaymaa Kwegyir, 48 ans, a rencontré Salma dans son village, dans le district de Mwanga, près du Kilimandjaro. “C’est le premier cas de cannibalisme recensé mais, pour les autres aspects, c’est un exemple classique. Un membre de la famille étendue qui a des liens avec un sorcier organise l’enlèvement ou l’assassinat. Ces meurtres sont inspirés par l’ignorance et la cupidité. Une main d’albinos se vend 2 millions de shillings [1 220 euros]”, explique-t-elle.

“Dans les rues, on entend les gens comploter”

Même si le gouvernement a pris des mesures pour protéger les albinos, ces meurtres, qui ont été signalés pour la première fois il y a un an, se poursuivent. “Deux semaines passent sans que rien n’arrive. On croit alors que les choses s’améliorent, et il s’en produit un autre”, ajoute Al-Shaymaa Kwegyir, qui a été nommée au Parlement en avril 2008 par le président Jakaya Kikwete pour combattre les préjugés. Ces meurtres sont la conséquence d’une série de croyances apparemment contradictoires. Selon les sorciers, les albinos sont soit maudits soit dotés de propriétés surnaturelles. Certains pêcheurs sont persuadés qu’en entremêlant des cheveux d’albinos dans leurs filets, ils attireront le poisson, qui sera séduit par leurs reflets dorés. Les chercheurs d’or, de rubis et de tanzanite paient de grosses sommes pour des amulettes fabriquées avec des morceaux de corps d’albinos qu’ils portent autour du cou ou attachées au bras. D’autres enterrent des os d’albinos dans le terrain qu’ils prospectent. Le petit parc situé devant l’Institut du cancer de Dar es-Salaam constitue un havre relativement sûr pour les albinos de Tanzanie. Dans les allées qui courent entre les bâtiments, des albinos, la tête et les pieds bandés ou le bras en écharpe, attendent leur consultation. Ils ont les cheveux brun-roux et la peau d’un blanc laiteux mais des traits africains. Nombre d’entre eux sont couverts de zébrures, de croûtes et de brûlures. Le cancer fait des ravages chez eux, et si les albinos peuvent espérer vivre jusqu’à un âge avancé dans les pays développés, ils dépassent rarement les 40 ans en Afrique.
Naguère, la plus grande peur de Zihada Msembo, c’était le soleil. Aujourd’hui, elle vit dans la crainte où qu’elle aille. “Dans les rues, on entend les gens comploter. Ils disent : ‘Regarde le zeru (fantôme). On peut se le faire.’ On est terrifié de sortir ou d’aller au lit la nuit”, confie-t-elle. Le corps de garde délabré de l’hôpital est le siège de la Société des albinos tanzaniens. Ernest Kimaya, son président, déclare que l’organisation fonctionne grâce à une allocation annuelle accordée par le gouvernement, qui équivaut au “budget hebdomadaire de la présidence pour acheter son thé”. Les albinos ont besoin de crème pour la peau, de lunettes et de livres en gros caractères mais ne reçoivent aucun financement pour cela. Ernest Kimaya porte des lunettes mais, quand il travaille sur son ordinateur, il a le nez à moins de dix centimètres de l’écran. Les albinos tanzaniens ont toujours fait l’objet de discriminations à l’école ou au travail. “Les gens croient qu’une femme qui a un enfant albinos a été maudite et que la malchance va frapper toute la famille. Dans l’ancien temps, les sages-femmes tuaient les bébés à la naissance, mais maintenant qu’il y a des centres de santé, les bébés albinos survivent.”

Un homme aurait tenté de vendre sa femme albinos

Il y a deux semaines, un quotidien local a rapporté l’arrestation d’un pêcheur du lac Tanganyika. L’homme, âgé de 35 ans, était accusé d’avoir tenté de vendre sa femme albinos, âgée de 24 ans, à deux hommes d’affaires de République populaire du Congo pour 3,6 millions de shillings.

 

Un autre article évoque le cas d’un homme arrêté à la frontière avec un sac contenant une tête de bébé. Il a déclaré à la police qu’un sorcier tanzanien lui avait proposé de le payer au poids. Plus de 170 personnes, essentiellement des sorciers, ont été arrêtées en Tanzanie cette année. Cinquante-trois sont en détention, mais Ernest Kimaya souhaite des mesures plus fermes et plus rapides. “Nous avons besoin d’argent pour payer un avocat. Le gouvernement a ordonné à la police de procéder à un recensement des albinos pour savoir combien nous sommes, explique-t-il. La police a également reçu l’ordre de collaborer avec les gens des villages et d’escorter les enfants albinos à l’école. C’est un grand pas en avant, mais il faut que ces affaires soient portées devant les tribunaux pour que les Tanzaniens entendent parler de cette injustice.” Ernest Kimaya a sept frères et sœurs, dont deux sont albinos comme lui. Il a épousé une femme noire, et leurs quatre enfants sont noirs.
L’albinisme existe en Europe et en Amérique du Nord, où il touche une personne sur 20 000, mais il est bien plus répandu en Afrique. L’une des stars de la musique du continent, le Malien Salif Keita, est albinos. Selon une étude, le taux d’albinisme est de 1 pour 4 000 en Tanzanie. Ernest Kimaya pense qu’ils seraient près de 370 000 en Tanzanie. Pour certains chercheurs, le gène de l’albinisme aurait son origine sur la côte est de l’Afrique. La sécurité des albinos est actuellement la première préoccupation d’Al-Shaymaa Kwegyir. “Le 19 octobre, nous avons organisé une manifestation à Dar es-Salaam pour faire connaître notre situation. Les gens ont été courageux, ils sont venus en masse. Mais, ce soir-là, une manifestante a été suivie jusqu’à chez elle. Les agresseurs l’ont attrapée et ont essayé de lui trancher un bras. Ils n’ont pas complètement réussi. Mais elle a dû être amputée par la suite. Elle vit désormais dans la terreur permanente, parce qu’elle ne pourra pas se défendre s’ils reviennent.”

http://www.courrierinternational.com/img/espaceur.gif

Alex Duval Smith
The Guardian

http://www.courrierinternational.com/img/espaceur.gif

 

http://www.courrierinternational.com/img/espaceur.gif

 

__._,_.___
Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 14:22

Jacques Rancière - Wikipédia

28 nov 2008 ... (Les contributions de Jacques Rancière à cette revue ont été regroupés dans un ouvrages Les scènes du peuple édité chez Horlieu en 2003). ...
fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Rancière - 29k - En cache - Pages similaires

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 13:28
Jean-Paul Sartre - Wikiquote, le recueil de citations libre
2 juin 2008 ... Jean-Paul Sartre (Paris, 21 juin 1905 — Paris, 15 avril 1980) est un philosophe et écrivain français (dramaturge et nouvelliste) ainsi que ...


Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 11:38
La Terre, un habitat menacé
Le Devoir (Abonnement) - Montréal,Québec,Canada
En prenant l'exemple de Heidegger, la rivière, détournée de sa naturalité par la technique, n'est donc plus rivière mais potentiel hydroélectrique, ...
Afficher tous les articles sur ce sujet

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 10:30
Radio Prague
Madeleine Gobeil-Noël: «Simone de Beauvoir, au fond, était éprise ...
Radio Prague - Prague,Czech Republic
Vous savez, Jean-Paul Sartre, auteur des ‘Mots’, était un enfant-livre. Un enfant qui aimait les livres et qui vivait dans l’imaginaire. ...
Afficher tous les articles sur ce sujet



Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 18:29
Le Figaro
Germaine Sorbets, la petite main des «Temps modernes»
Le Figaro - Paris,France
Âgée de cent un ans - elle est née à Paris le 7 août 1907 -, elle n'ignore rien de l'histoire de Jean-Paul Sartre et de Simone de Beauvoir depuis 1946, ...
Afficher tous les articles sur ce sujet
Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article