Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 12:07

Un article intéressant par Yann Vleiz Ar C'hunff

 

___________________________________________________________________________________________

 

LIEN : link

 

Il m'a été demandé s'il existait une spiritualité spécifiquement bretonne… Après quelques secondes de réflexion, voici ce que j'ai répondu :

Le mot "Trépas" français veut dire "Mort" alors que le mot "Trepas" breton, (prononcer trépaz), veut dire "Couloir" et "Corridor"... en fait, non pas un point final, mais un passage vers l'Autre Monde! Le peuple celte et breton fut éminemment spiritualiste, que ce soit sous le druidisme ou sous le christianisme celtique, (tous les deux combattus par Vatican qui ne reconnaît que du bout des lèvres quelques saints bretons, les 7 fondateurs, Yves et Anne...), dans une vision du Monde où plusieurs «univers parallèles» se côtoient, avec des signes ou intersignes qui sont les codes ou les messages d'interface entre ces mondes... Tous peuvent les voir et les comprendre, mais peu le font car ils n'y croient pas ou n'y pensent pas, et pour eux tout n'est que hasard ou coïncidence...

Pour le breton spiritualiste, toutes les énergies se recyclent, et le Trepas (Tri paz = trois pas) est le moyen radical de franchir la porte vers l'Ailleurs... De façon schématique, son monde spirituel est symboliquement divisé en trois cercles concentriques :

Anwn, monde de l'oubli et de la déstructuration des énergies, retour au creuset originel (enfer des chrétiens?)

Abred, monde de l'errance, vie dans laquelle nous sommes actuellement, où nos faisons des expériences dans la joie ou la souffrance, en dessous de la vitesse de la lumière, monde sombre aux soleils blancs... (purgatoire des chrétiens?)

Gwenved, le monde blanc, au delà de la vitesse de la lumière, monde blanc aux soleils noirs, où le temps est suspendu, où l'énergie est en vibration haute au delà de la matière (énergie en vibration basse), et où l'esprit a un corps lumineux libéré du temps et de la souffrance, en fusion totale avec les autres esprits...

Le quatrième cercle est infranchissable, Keugant, là où on se « brûle les ailes » si on veut le franchir, et où on retombe case départ tel un ange déchu...

La spiritualité bretonne traditionnelle est bien plus complexe que cela bien sûr, mais je l'ai brièvement résumée ici. La croix celtique reproduit dans son symbolisme ces mondes différents et imbriqués... Mais comme disaient les Druides, une doctrine spirituelle n'est jamais figée, morte en un texte écrit, mais reste vivante et évolutive comme la parole, et le réel qu'elle tente de décrire… Le débat reste donc lui aussi ouvert ! JLLC ■

 

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://www.becombegeek.fr/wp-content/uploads/IMG_6624.jpg&sa=X&ei=yh-mUODQG8qi0QXY-YDQDg&ved=0CAoQ8wc4VA&usg=AFQjCNHRUWzkf32HhUXBZ5xSdg-mQ0yrzQ

Partager cet article

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article

commentaires

Fleurindigo 17/11/2012 20:24





 wow j'apprecie la verite , continue Dominique bisoous et merci