Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 15:00

Kierkegaard est un philosophe danois.

  • Il défend une conception individualiste. Il critique le panthéisme du romantisme et l'historicisme de Hegel qui selon lui, noient la responsabilité individuelle.

  • Pour Kierkegaard, la religion s'impose avec une telle évidence qu'elle s'oppose à la raison et qu'il faut choisir
  • Il pense que les vérités objectives de Hegel (état, famille) ne peuvent pas s'appliquer à l'existence individuelle. Il ne s'agit pas tant de trouver la Vérité que de trouver nos propres vérités. Il oppose l'individu au système.
  • La description générale de la nature profonde de l'homme ne présente pour Kierkegaard aucun intérêt. C'est dans l'action et tout particulièrement face à un choix que nous avons affaire à notre propre existence.

    • Exemple donné par Bouddha à quelqu'un qui lui reprochait de ne donner aucun réponse satisfaisante à la nature profonde de l'homme (comme Kierkegaard) : un homme blessé par une flèche empoisonnée ne demande pas par pur intérêt théorique de quoi la flèche est faite et avec quel angle elle a été tirée ; mais plutôt si on peut l'aider à la retirer et à se soigner.
  • Les vérités sont "subjectives", ce qui veut dire pour Kierkegaard que les vérités vraiment importantes sont personnelles. Par exemple la vérité du christianisme n'est pas un sujet théorique mais un sujet que l'on tente d'approcher en son âme et conscience.

  • Les vérités déterminées par la raison sont par exemple 3 + 2 = 5 ; Mais la question de savoir si quelqu'un nous a pardonné est plus important car c'est une question qui peut accompagner toute la vie. Ce n'est pas la raison mais la foi qui est essentielle pour les problèmes religieux. Au moyen âge on disait : "credo quia absurdum" (je crois parce que c'est contraire à la raison)
  • Trois notions sont utilisées par Kierkegaard pour faire une critique de la tradition philosophique et de la société : l'existence, la vérité subjective et la foi. C'est avant tout une critique de la civilisation où l'homme est devenu le "grand public" ou la "masse". "La foule est le contraire de la vérité", "la vérité est toujours du coté de la minorité".
  • Il y a trois attitudes possibles face à l'existence (qui correspondent aux 3 stades de la vie) :
    • Le stade esthétique : On est dans l'instant, le plaisir. Le bien est ce qui est beau, agréable. la vie est un jeu (romantisme). On ressent un sentiment d'angoisse et de vide. L'esthète peut choisir de faire le grand saut pour passer au stade supérieur

    • Le stade éthique : basé sur la gravité et les critères moraux (voir l'éthique du devoir chez Kant). L'essentiel est de choisir. Ce stade entraîne une lassitude de ne jamais faillir.

    • Le stade religieux : "tomber vivant entre les mains de Dieu" pour trouver la réconciliation tant espérée avec soi-même. Cela représente pour Kierkegaard le christianisme mais eut une grande influence sur des philosophes non chrétiens tels que les existentialistes du XXème siècle.

Philosophie

Extrait du blog de Jean-Michel Cornu :  

 

http://www.cornu.eu.org/news/soren-kirkegaard-1813-1855

   Le tombeau de Merlin

Partager cet article

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article

commentaires

Olivia 08/03/2011 12:18




Colloque


« Cioran, le pessimisme jubilatoire »


les 18 et 19 mars 2011 au


Salon du livre de Paris  


Emil Cioran… On le nomma styliste du désespoir, aristocrate du doute, dandy
métaphysique… Mais qui était Cioran ?


Dans le cadre du Salon du Livre de Paris, l’Institut Culturel Roumain, en partenariat avec le Centre National du Livre
de Roumanie et le Musée National de la Littérature Roumaine de Bucarest, invite des penseurs européens à débattre sur la vie et la pensée de Cioran.


Programme des manifestations  


 






Vendredi, 18 mars 2011


 


10 – 11 : Film « L’Apocalypse selon Cioran », première diffusion en France


11 – 12 : Entretien avec Sorin Iliesiu, le réalisateur du film « L’Apocalypse selon Cioran »


 


14 – 18.30  Colloque européen « Cioran : le pessimisme jubilatoire ».


Modérateur : Georges Banu


14 – 16 ______________________Itinéraires d’une vie. 


Sorin Alexandrescu: Cioran : le portrait du penseur en jeune exilé 


Fernando Savater: L’étonnement de Cioran


Vincent Piednoir: Cioran epistolier


Nicolas Cavaillès: Cioran et la tentation des salons


 


16.30 –18.30___________________Aperçus philosophiques I. 


Sylvie Jaudeau: Un éternel candidat à la sagesse


Barbara Scapolo: Sans épuiser la surprise d’exister : quelques pas avec Cioran, le raté du renoncement


Constantin Zaharia:  Un cyclone au ralenti


Georges Banu: Propos sur l’optimisme de... l’autre Cioran


Florin Turcanu: L’anomalie Cioran 


 




Samedi, 19 mars 2011


 


10 – 11 – Présentation des programmes de financement du Centre National du Livre de Roumanie, proposés aux éditeurs étrangers


11 – 12 – film « Un siècle d’écrivains » de  Bernard Jourdain et Patrice Bollon


 


14 – 18.30 Colloque européen « Cioran : le pessimisme jubilatoire »


Modérateur : Horia - Roman Patapievici


 


14 – 16________________________Aperçus philosophiques II. 


Patrice Bollon: Cioran maître ès existence


Ingrid Astier: La nuit ou le pessimisme inspiré 


Simona Modreanu: Le paradoxe cioranien et la logique du tiers inclus


Aurélien Demars: L’élan vers le pire 


 


16.00 – 18. 30___________________S








dominique giraudet 24/02/2011 11:38



Merci Laura !



Laura 23/02/2011 20:29



petit coucou en passant!



Laura 20/02/2011 18:40



Bienvenue dans la communauté "sos nature en danger" ! :-)