Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 23:56

180px-Freud_Sofa.jpg

 
Mon analyse avec le professeur Freud
G., Anna
édition de : Anna Koellreuter
traduit par : Jean-Claude Capèle
Aubier , Paris
Parution :  février 2010
 
   23,00 € | Disponible expédié sous 48 heures

Résumé

Edition annotée du journal tenu en 1921 par la psychiatre pendant son analyse avec Freud. Elle rapporte le déroulement des séances, ses rêves, ses associations et fantasmes sexuels, ses échanges avec Freud, etc.

Quatrième de couverture

Mon analyse avec le professeur Freud

Vienne, 26 avril 1921, dans le cabinet du professeur Freud. Allongée sur le divan, Anna G. lui déclare : « Je vous aime d'une façon si indescriptible, comme jamais auparavant je n'ai aimé quelqu'un. » Cette jeune femme de vingt-sept ans est entrée en analyse il y a un mois. Elle a quitté Zurich pour la capitale autrichienne, laissant derrière elle son fiancé, sa famille et le Burghölzli, la clinique où elle exerce le métier de psychiatre. Après sept ans de fiançailles vécues dans l'ambivalence et le doute, son mariage est annoncé pour l'automne. Cependant, Anna G. continue d'hésiter.

La découverte posthume de deux cahiers d'écolier, dont Anna G. n'avait jamais parlé et qu'elle ne destinait pas à la publication, jette une lumière inattendue sur Freud : une partie des séances et des propos échangés y sont consignés. À l'écoute des rêves, des associations, des fantasmes sexuels de son analysante, Freud, alors en pleine maturité, explique, interprète, provoque, sonde. Et il évoque ses propres théories : le complexe d'OEdipe, le transfert, le cas Dora, le fantasme de l'enfant battu (que sa fille, prénommée Anna elle aussi, lui a inspiré)...

Fiche technique

  • Reliure : Broché
  • Page : 320 p
  • Format : 22 x 14 cm
  • Poids : 378.00 g
  • ISBN : 978-2-7007-0405-1
  • EAN13 : 9782700704051
http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782700704051.jpg

Partager cet article

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article

commentaires