Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 17:28

Les Tibétains résistent aux plans de reconstruction des régions touchées par le tremblement de terre.

samedi 19 juin 2010 par Rédaction , Monique Dorizon

Actuellement, des Tibétains de la région touchée par le séisme de Jyekundo [1] sont entrés en résistance face aux autorités chinoises qui veulent prendre possession de leurs biens.
"Le gouvernement local a forcé les habitants à quitter leurs maisons - ils ont dit qu’ils doivent nettoyer la zone pour construire des immeubles de bureaux, des écoles, et des parcs et qu’ils envisagent de confisquer les zones où sont nos foyers et nos champs", rapporte un résident du Comté de Yushu.
"Cela a bouleversé les Tibétains de la région, et ils ont soutenu que la terre leur appartenait depuis des générations. Alors, ils sont allés au Bureau du gouvernement local par centaines au cours de ces derniers jours", a-t-il déclaré.
"Chaque jour, il y a environ 100 Tibétains qui protestent et font appel au droit de retourner sur leurs terres et à leurs champs, mais les autorités locales n’écoutent pas". Les Chinois ont même essayé de réclamer les biens qui n’étaient pas endommagés par le tremblement de terre qui a dévasté la région en avril 2010.
Les habitants ont protesté, disant que les maisons de 80 m2 qui sont offertes par le gouvernement à titre de compensation ne sont pas suffisantes. Pour certains, les terres qu’ils possédaient étaient les économies de toute une vie, indiquait Tsering Gyatso, un moine d’un monastère local.
Nous Tibétains avons toujours de grandes familles avec de nombreuses personnes vivant ensemble. Par conséquent, une unité de 80 mètres carrés est trop petite pour eux", rappelle à Radio Free Asia (RFA) l’habitant de Yushu anonyme.
Une fonctionnaire de Comté de Yushu, non identifiée, dit aux journalistes de RFA que plus de 1 000 manifestants tibétains ont campé devant l’office régional du gouvernement pendant des jours. Elle dit aussi que les fonctionnaires chinois avaient été expédiés pour négocier avec les manifestants, et qu’aucun n’avait encore été arrêté.

Source : The Tibet Post et Radio Free Asia, 4 juin 2010.

[1] Voir les articles :
- Séisme au Tibet, du 20/04/2010
- Tremblement de terre à Yushu - Circulaire du Bureau du Tibet, du 21/04/2010.

 

link

 

4723117931_afceca6db0.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article

commentaires