Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 16:06

Le coup de coeur d'Aude Lancelin: «Kant et son kangourou»

Morts de rire

Par Aude Lancelin

Ce sont les filleuls philosophiques de Woody Allen. Déjà auteurs de « Platon et son ornithorynque entrent dans un bar », paru au Seuil en 2008, Thomas Cathcart et Daniel Klein récidivent avec un passage en revue de toutes les théories sur la mort, le suicide ou la vie éternelle commises par les plus grands philosophes.

 

 

 

De Kierkegaard à Heidegger en passant bien sûr par Platon, un même constat s'impose : parmi tous ces esprits forts, aucun ne consentit jamais à envisager la mort comme une perspective insoutenable, un pur et simple scandale. Déni, arnaque, attitude supérieure réservée à ces dieux du concept ? Les deux essayistes loufoques, dûment diplômés en philosophie à Harvard, passent au crible chacune des doctrines en entrecoupant cette traversée macabre de traits d'esprit réconfortants et autres blagues de potache.

 

Avec l'humour new-yorkais de « Kant et son kangourou franchissent les portes du paradis », l'ataraxie grecque a peut-être trouvé un concurrent sérieux pour galvaniser les troupes face à la Grande Faucheuse. La mort n'est rien tant qu'on se la représente en peignoir de bain noir, aurait pu dire Epicure.

 

A.L.

 

« Kant et son kangourou franchissent les portes du paradis.
Petite philosophie de la vie [et après] par les blagues »
,
par Thomas Cathcart et Daniel Klein,
trad. de l'américain par Sylvie Taussig, Seuil, 304 p., 15 euros.

 

 Les derniers coups de coeur d'Aude Lancelin et Jérôme Garcin

Kant-et-son-kangourou.jpg

Partager cet article

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article

commentaires