Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 08:38

Écouter est, peut-être, le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un.

C’est lui dire, non pas avec des mots, mais avec ses yeux, son visage, son sourire et tout son corps : tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là, tu vas m’enrichir car tu es ce que je ne suis pas . . .

Pas étonnant si la meilleure façon pour une personne de se révéler à elle-même, c’est d’être écoutée par une autre ! 

 Écouter, c’est commencer par se taire. . .

Avez-vous remarqué combien les « dialogues » sont remplis d’expressions de ce genre :

« C’est comme moi quand. . . », ou bien « ça me rappelle ce qui m’est arrivé. . . ».

Bien souvent, ce que l’autre dit n’est qu’une occasion de parler de soi.

Écouter, c’est commencer par arrêter son petit cinéma intérieur, son monologue portatif, pour se laisser habiter par l’autre.

C’est accepter que l’autre entre en nous-même comme il entrerait dans notre maison et s’y installerait un instant, en prenant ses aises.

Écouter, c’est vraiment laisser tomber ce qui nous occupe pour donner tout son temps à l’autre.

C’est comme une promenade avec un ami : marcher à son pas, proche mais sans gêner, se laisser conduire par lui, s’arrêter avec lui, repartir, pour rien, pour lui.

Écouter, c’est ne pas chercher à répondre à l’autre, sachant qu’il a en lui-même les réponses à ses propres questions.

C’est refuser de penser à la place de l’autre, de lui donner des conseils et même de vouloir le comprendre.

Écouter, c’est accueillir l’autre avec reconnaissance tel qu’il se définit lui-même, sans se substituer à lui pour lui dire ce qu’il doit être. C’est être ouvert positivement à toutes les idées, à tous les sujets, à toutes les expériences, à toutes les solutions, sans interpréter, sans juger, laissant à l’autre le temps et l’espace de trouver la voie qui est la sienne.

Écouter, ce n’est pas vouloir que quelqu’un soit comme ceci ou comme cela, c’est apprendre à découvrir ses qualités qui sont en lui spécifiques.

Être attentif à quelqu’un qui souffre, ce n’est pas donner une solution ou une explication à sa souffrance, c’est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour s’en libérer.

Apprendre à écouter quelqu’un, c’est l’exercice le plus utile que nous puissions faire pour nous libérer de nos propres détresses. . .

Écouter, c’est donner à l’autre ce que l’on ne nous a, peut-être, encore jamais donné : de l’attention, du temps, une présence affectueuse.

C’est en apprenant à écouter les autres que nous arrivons à nous écouter nous-mêmes, notre corps et toutes nos émotions, c’est le chemin pour apprendre à écouter la terre et la vie, c’est devenir poète, c’est-à-dire sentir le cœur et voir l’âme des choses.

À celui qui sait écouter, est donné de ne plus vivre à la surface : il communie à la vibration intérieure de tout vivant, il commence à découvrir l’infini qui vit à la fois la richesse et l’originalité de l’autre.

C’est alors qu’il entrevoit combien la rencontre est source d’être et non pas d’avoir. « Tu ne vaux que ce que valent tes rencontres, le seul luxe est celui des relations humaines » (Saint-Exupéry).

C’est le seul luxe gratuit car offert à la décision et à la liberté de chacun.

 

 

LIEN : link

 

 

 

2601941770_0d51dc704c.jpg

Partager cet article

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article

commentaires

dominique giraudet 04/01/2012 11:54


Bonjour Liliane ,       Je vous souhaite de même une excellente année 2012 ! Merci pour votre bon message , naturellement vous pouvez utiliser ce texte comme bon
vous semble , ainsi que tout les autres articles de ce blog .


 


Bien amicalement,


Dominique Giraudet


 

Liliane 04/01/2012 11:34


Bonjour et...bonne année!


J'ai découvert votre blog grâce à Antiochus. Cet article me parle énormément d'autant que la citation de St Exupéry est celle que j'ai placée en tête de mon blog. Je lui suis fidèle depuis plus
de 50 ans...quand je l'ai découverte.


Je voudrais vous demander une faveur. M'autorisez-vous à publier cet article dans mon blog ? Je suis en total accord avec lui et il me semble tout indiqué en ce début d'année où tant de
résolutions sont  prises et si peu souvent tenues!


A bientôt donc, je reviendrai vous lire et admirer vos photos de chats! Liliane.


 


 

dominique giraudet 12/07/2011 08:57



Bonjour Oscar,


Merci pour ton commentaire, oui je comprend parfaitement et je sais ce dont tu parles , tu as raison de signaler ces deux phénomènes : "les autres" et aussi "soi_même" , nous savons tout deux que
ce n'est pas une gymnastique toujours évidente ! Effectivement c'est complexe et je n'ai pas encore trouvé de recettes idéales ,oui ce texte est beau mais ce n’est pas forcément gagné du premier
coup !


 


Bien à toi,


Dominique



Oscar 11/07/2011 17:07



... Sans compter..."



Oscar 11/07/2011 17:06



"... C'est accepter que l'autre entre en nous même..." Oui...


 


Il y a parfois des invités ingrats, microscopiques grignoteurs qu'il est douloureux d'écouter; dans compter les trahisons de notre propre corps ou de notre propre esprit, lorsqu'ils se mettent à
oeuvrer aussi stupidement qu'avec perversité à leur propre désagrégation... Bruit de fond terrifiant, alors...


 


Mais je cherche la petite bête, cela semble être ma journée de provocation bête, dictée par le diable ou le spleen ricaneur, tu m'excuseras, cher Dominique, en fait le texte est très beau même
s'il propose en effet une disponibilité pas toujours facile...


 


Amititiés, Oscar