Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 09:40

4595694763_9192fe48c5.jpg

Partager cet article

Repost 0
DominiqueGiraudet - dans penser
commenter cet article

commentaires

dominique giraudet 19/05/2011 11:44



Merci Oscar pour ta prudence et ta réserve justifiée par rapport au concept ,au mot "Vérité" , on a tué ,massacré, supplicié des millions d'ètres vivants hommes et animaux au nom de ce mot comme
on l' a fait aussi au nom du mot "Amour" et du mot "Fraternité " ..



Oscar 09/05/2011 21:31



"Donc, pour me réserver"... Etrange lapsus: il faut lire bien sûr "...pour me résumer..."!!



Oscar 09/05/2011 21:28



En fait, cher Dominique,


 


Je voulais juste dire dans mon premier commentaire que pour ma part je tiens toujours à garder mon esprit critique et que pour cette raison je n'ai jamais adhéré sans réserve à un système de
pensée,


 


qu'il soit d'ailleurs philosophique ou politique (par exemple au communisme, même dans ma jeunesse, âge des enthousiasmes pourtant, pour lequel j'ai toujours gardé du reste des sympathies,
mais aussi des réserves notamment quant aux méthodes utilisées, car quand il faut utiliser la contrainte et qu'on prétend interdire la liberté d'opinion, c'est déjà mal barré dès le départ, à mon
avis).


 


Donc, pour me réserver:  le fait de "croire" à quelque chose (en mettant bien sûr à part la confiance personnelle, donc relationnelle, qu'on accorde ou non à quelqu'un) me laisse
perplexe:


il y a ce qu'on sait et ce qu'on ne sait pas;


 


et toute adhésion à des dogmes figés quels qu'ils soient est exclue pour moi;


 


il n'empêche -mais y a-t-il opposition entre les deux idées? je ne le crois pas-que Maupassant a raison, que la notion de "vérité" est relative, subjective et donc difficile à établir, et qu'il y
a effectivement des vérités multiples, aussi multiples que les êtres;


 


j'aurais tendance à donner de la "vérité" (tu auras remarqué les guillemets) une définition purement négative: elle apparaît chaque fois qu'une ERREUR est dissipée; c'est du moins mon point de
vue, et je ne prétends nullement détenir le monopole de la "vérité" justement, même sur ce point particulier, ce qui serait paradoxal voire comique en l'occurrence! Et pour le coup une
"vraie" (sic!!) contradiction!!


 


Pour l'anecdote: sans le savoir tu m'as "pris par mon point faible" (je rigole), car Maupassant est un de mes chouchous en littérature (et là je ne rigole plus!!)


 


Affectueusement, Oscar.



dominique giraudet 09/05/2011 18:58



Bonjour Oscar,


 Tu m'amènes sur un terrain très complexe et je ne me sens capable de répondre sur ce terrain là , tu emploie presque un langage de sociologue donc pour moi un peu trop "massificateur" , Le
Dalai Lama le dit bien : c'est l’être humain et non la religion qui prime ,c'est très clair, repensons à la fameuse pensée de Guy de Maupassant :


Guy de maupassant (écrivain français, 1850-1893) :

"Nos yeux, nos oreilles, notre odorat, notre goût différent, créent autant de vérités qu'il y a d'hommes sur la terre."


Les neurosciences elles-mêmes nous montrent bien à quel point chaque cerveau humain perçoit et ressent différemment , j'ajouterai  à ce fait la complexité extrême
de l'univers lui-même qui finalement nous a créé ultimement . Nous arrivons ainsi a un tel degrés de complexité qu'il n'est quasiment plus possible d'objectiver réellement une pensée exprimant
clairement ce qu'est un être humain   , mais en effet le bouddhisme arrive à fournir une sorte de grille de lecture remarquablement élaborée notamment du point de vue philosophique qui à la
limite le met en un équilibre étrange entre la religion et la philosophie , il me sera difficile pour l'instant d'aller au delà de cette perception .


Bien à toi,


Dominique


 


 



Oscar 09/05/2011 18:16



Pressé par le temps à cause d'un rendez-vous, je n'ai pas pris le temps de me relire avant d'appuyer sur "publier ce commentaire", d'où quelques grosses fautes ("le" à la place de "au"
à un endroit, répétition fautive de "est" à un autre, etc.), que tu voudras bien excuser j'espère, mon cher Dominique?


 


Amitiés, Oscar.