Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 12:25
Un article dans Le monde d'aujourd'hui : "Le Japon à l'heure du savoir partagé". L"article en lui-même est très "rose-bonbon", je vous transmets ces deux extraits :

-A l'université de Shibuya, en revanche, les cours sont gratuits. Cet établissement né en septembre 2006 dissimule un concept nouveau dans l'Archipel. " C'est un moyen d'apprendre ancré dans la communauté et l'environnement local", explique son président Yasuaki Sakyo, 29 ans. Il ne s'agit plus de transmettre un savoir, mais "de le partager". L'université formée sous le statut d'organisation à but non lucratif n'a pas de locaux : "Le campus, c'est la ville." Accessible sans concours d'entrée, elle n'accorde pas de diplôme mais elle "met en relation". Elle contacte des personnes qui vivent ou travaillent à Shibuya, quartier vibrionnant de Tokyo où se côtoient différents univers, de la mode au design, voire l'édition. Elle les invite à partager leur passion ou leur savoir. Puis elle trouve un café, un gymnase, une école, un magasin, un parc...et annonce le cours sur son site. Les leçons, sur des sujets aussi variés que la calligraphie ou l'aromathérapie ont lieu un week-end par mois.

-L'idée de l'université a été évoquée en 2005 par un élu de l'assemblée de l'arrondissement de Shibuya, Ken Hasebe, déjà fondateur de l'association Green Bird pour une meilleur gestion locale des déchets. Il souhaitait créer un mouvement ouvert à tous et axé sur la communauté. "C'était aussi une réaction contre la volonté du gouvernement de réformer l'éducation, se souvient Ryo Imamura, l'un des initiateurs du projet, "son souhait de créer un enseignement plus encadré et axé sur l'Aikokushin, l'amour du pays.". "Comme nous ne pouvions pas faire les cours nous-mêmes, ajoute-t-il, nous avons imaginé de faire appel aux compétences de tous." 
L'université de Shibuya organise des cours pour les enfants. Elle souhaite aussi renforcer les liens entre les habitants et favoriser le sens civique, en incitant notamment les gens à voter.

Bianca - Alias La Fée Rose-Bonbon

Partager cet article

Repost0

commentaires