Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ecosia : Le Moteur De Recherch

26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 08:15
Université populaire

 

 

Arras : Rester joyeux
Ils sont passionnés, passionnants, érudits, drôles, généreux et s’insurgent contre le savoir marchandise. Pour sortir du schéma argent-culture, ces amis, pour la plupart enseignants, ont créé à Arras une Université populaire, gratuite et chaleureuse. Autour de Paule Orsoni, l’enthousiaste présidente du groupe, ils proposent régulièrement des conférences et débats au centre Noroit d’Arras. Le fil conducteur des soirées : être accessible à tous.

Pas de note, pas d’évaluation, pas de niveau requis… juste du plaisir. De chaque côté du micro. « Nous voulons faire plaisir et nous faire plaisir, commente Anthony Jouvenel, professeur de géographie. Du côté du public, nous souhaitons éveiller la curiosité, créer le débat. De notre côté, nous voulons traiter des sujets qui nous intéressent, qui ne sont pas dans les programmes scolaires ni universitaires. » Pour Paule Orsoni, professeur de philosophie au lycée Gambetta d’Arras, « affronter un autre auditoire qui n’a pas peur de la note, partager du savoir… permet de trouver un souffle bénéfique à nos élèves. » Ces altruistes-là se cassent la tête pour captiver un public hétérogène : ceux qui connaissent déjà le sujet proposé et ceux qui n’en ont jamais entendu parler. Pas facile. « En tout cas, il faut rester joyeux, s’exclame Mme Orsoni. Si c’est pour reproduire les affres de l’école… » Ses mots restent en suspens et elle rit. « Quand nous restons simples et précis, nous sommes accessibles. » Conceptualiser est le mot préféré des soirées de l’Université populaire. Apparemment, le public l’a compris. Ils sont vingt à trente auditeurs à chaque conférence. « Nous avons nos fidèles, poursuit Paule Orsoni. Nous savons que certains ont récupéré une partie du savoir et qu’ils se l’approprient. » Anthony Jouvenel était spectateur avant d’être acteur. Agrégé de géographie, il a eu lui aussi envie de partager son érudition avec simplicité. Passionné par l’art contemporain, il a présenté un cycle de conférences sur Christo, l’artiste qui emballe le Pont-Neuf et le Reichstag. Ses prochaines interventions s’attarderont sur Le Touquet-Paris-Plage et s’intègreront entre les conférences de philo, de musique, de sciences humaines, de littérature… données sérieusement mais sans jamais se prendre au sérieux.


Dans le Pas-de-Calais
  • Université tous âges – 143, avenue du Général-de-Gaulle – 62200 Boulogne-sur-Mer
  • Tél. 03 21 31 40 36 et 03 21 31 81 06.
  • Université du Temps libre – 11 ter, rue Neuve 62100 Calais. Tél. 03 21 96 02 83
  • Université pour tous – Gérard Barbier 10, rue de Chanzy – 62000 Arras.

    Prochains rendez-vous à 20 h 30
    au centre Noroit,
    rue des Capucins à Arras
    • 31 janvier : Anthony Jouvenel, géographie : « Le Touquet-Paris-Plage au cœur des représentations géographiques » 1re séance. Les 2e et 3e séances sont prévues les 14 mars et 2 mai.
    • 6 et 7 février : Michel Morello, musique : les concertos de Rachmaninov, la fin d’un genre.
    • 6 et 7 mars : Michel Morello, musique : Les nocturnes de Chopin et le bel canto bellinien.
    Beaucoup de conférences sont traduites en langue des signes par un interprète, lui aussi bénévole, David Lobry.
    Rens. Siège de l’association : 03 21 71 52 07
    http://perso.wanadoo.fr/upnpdc
    Un atelier philo pour enfant (entre 4 et 12 ans) est mis en place dès janvier 2006.
    Marie-Pierre Griffon


Université populaire- Mai 68

Partager cet article

Repost0

commentaires